Pangea, l’ordinateur supercalculateur de Total


Un ransomware peut arriver accidentellement dans votre mail lorsque vous cliquez sur une pièce jointe suspecte et/ou méconnue, ou vous ouvrez un lien malveillant sur un site douteux dont vous ignorez ses objets.

ransomwares.jpg

Le ransomware n’est jamais le bienvenu quelle que soit son origine car il vous crée un problème relativement difficile à résoudre. Il faut être sur ses gardes pour éviter les conflits.

Qu’est-ce qu’un ransomware ?

L’autre appellation de ransomware est le rançongiciel. C’est un logiciel informatique malintentionné  qui prend en otage les données pertinentes de ses cibles. Pour ce faire,  le ransomware « chiffre » les fichiers dans l’ordinateur d’une victime et bloque ces fichiers qui restent inaccessibles. Le logiciel malveillant demande une rançon contre la clé qui puisse déchiffrer et débloquer  les données. Pour éviter toute trace, la rançon sera payée par monnaie virtuelle recommandée spécifiquement par le malveillant. La Russie est le pays d’élaboration des ransomwares qui se sont propagés très vite dans plusieurs pays avancés comme les USA, l’Allemagne et l’Australie et autres. Il est parfois impossible de prévoir la venue du ransomware car il est joint à un fichier téléchargé sous forme d’un ver informatique. Des noms de ransomwares sont déjà très connus par les expérimentés, par exemples le Cryptolocker, le Reveton, le Cryptowall, etc.  

Comment se prémunir de ces logiciels malveillants ?

Comme dit le dicton « mieux vaut prévoir que guérir », il s’agit de lacer un scan complet du système muni d’une solution de garantie adéquate pour détecter au moment critique un ransomware.  Au moment où l’utilisateur constate que son système est infecté par un ransomware, il est déjà trop tard, il est déjà victime du logiciel malintentionné.

logiciel-malintentionne.jpg

Il s’agit donc d’insister sur la prévention pour se prémunir des logiciels malveillants. Pour ce faire, il faut respecter les fréquences de mise à jour d’un logiciel antivirus qui convient au système pour protéger le système d’exploitation, tous les logiciels d’application et de navigation, et mêmes les logiciels additionnels. Il faut éviter d’ouvrir des liens inconnus et il faut faire des sauvegardes  des fichiers qui représentent des importances capitales pour l’entreprise ou pour l’individu propriétaire de données pertinentes.